Parfois, les mots débarquent. Sans crier gare, sans prévenir, ils viennent m’envahir. Ils s’installent, ils s’étalent, il se tassent et s’entassent. Parfois ils partent explorer, mais sans jamais s’évaporer.

Ils se poussent, ils se trémoussent, ils se font remarquer, rarement discrets. Ils se battent et s’ébattent, ou s’empilent en drôles de piles. Ils s’enchaînent, se déchaînent, ils font sens ou m’entraînent dans de drôles de sens.

Ils s’accrochent, je décroche. Ils me font planer, rêver ou crier, ils se font liberté, colère et émotion.

Quand dans ma tête les mots prennent trop de place, je crois qu’il est temps de les laisser s’exprimer. Alors je devient celle qui mêle les mots dans un bric-à-brac un peu désordonné. J’ai envie de les laisser sortir, de les partager, et même aussi de les encourager.

Bienvenue dans un univers sans queue ni tête où la couleur des mots espère vous intriguer.

Publicités